Types de chaudière en fonction du type de chambre de combustion

Lors du choix d’une chaudière à gaz, vous devez prendre en compte certains critères, allant de la puissance dont vous avez besoin dans votre maison à la réglementation en vigueur au moment de l’installation. Les chaudières peuvent être classées selon plusieurs critères, l’un d’eux étant le type de chambre de combustion qu’elles incorporent.

Chaudière atmosphérique

Il se caractérise par une chambre de combustion ouverte, c’est-à-dire qu’il prend l’air pour la combustion de la pièce dans laquelle il se trouve. Ce type de chaudière est potentiellement dangereux. Si la combustion est mauvaise ou si l’évacuation des fumées ne fonctionne pas correctement (cheminée obstruée ou fuites dans les joints), un empoisonnement peut survenir lorsque les gaz se mélangent à l’environnement.

Il est essentiel que vous vous trouviez dans des pièces ouvertes et ventilées afin de ne pas quitter la pièce sans oxygène. Mais selon la nouvelle réglementation sur les chaudières à gaz, ce type de chaudière ne peut plus être installé dans les maisons.

Chaudière étanche

Sa chambre de combustion est complètement étanche, c’est-à-dire que la chaudière est alimentée en air extérieur. C’est le type de chaudière installé dans les maisons.

Dans cette catégorie, vous trouverez différents modèles :

Chaudière étanche conventionnelle : sa chambre de combustion est fermée. Elle a un prix économique et ses avantages sont proportionnels au prix. Lors de l’acquisition d’un réservoir conventionnel, il faut tenir compte du fait que, conformément à la réglementation, votre chauffagiste à Paris doit installer l’évacuation des fumées avec une sortie sur le toit du bâtiment. Si vous ne pouvez pas satisfaire à cette exigence et que vous devez installer l’évacuation des fumées avec sortie sur la façade ou la lumière du bâtiment, vous devrez choisir l’un des deux types de chaudières étanches ci-dessous.

Chaudière à faibles émissions d’oxydes d’azote : Cette chaudière produit une flamme dans le brûleur à une température plus basse que celle d’un brûleur conventionnelle, réduisant ainsi considérablement les émissions de gaz à effet de serre jusqu’à la classe 5 (moins de 70 mg / Kwh d’oxyde d’azote).

Chaudière à condensation étanche : Elle se distingue par sa haute performance (supérieure à 100%) car elle utilise la chaleur résiduelle des gaz évacués après la combustion. Au lieu de gaspiller cette chaleur, elle l’utilise pour chauffer l’eau du circuit, ce qui génère une économie de gaz d’environ 25%. Pour ce type de chaudière, il faut garder à l’esprit que lorsque les gaz de combustion se refroidissent, ils se condensent et l’installation d’un drain est donc nécessaire pour éliminer ces condensats. Un chauffagiste à Paris peut vous aider à bien choisir votre chaudière et l’installer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*