Guide sur l’installation et l’entretien de la climatisation

Guide sur l’installation et l’entretien de la climatisation

Beaucoup de questions se posent sur l’installation et l’entretien de la climatisation. L’installateur de climatisation est agréé pour toute marque pour pouvoir satisfaire les besoins des clients sur le choix de la meilleure marque, l’installation et surtout pour l’entretien ponctuel. Comme toutes autres machines, un bon entretien favorise à offrir une longue durée de vie et à maintenir les bonnes performances. Cet article porte sur l’installation assistée par un professionnel de la climatisation, sur l’importance de l’entretien de la pompe à chaleur. Il donne aussi des explications sur le coût d’un contrat d’entretien. Il donne aussi la constitution de ce contrat. Il donne aussi des détails sur ce que l’utilisateur lui-même peut faire facilement pour ne pas endommager la machine rapidement.

Installation d’une climatisation par un professionnel

Lors de l’installation de la climatisation 92, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement qui est qualifié pour poser les équipements au cadre de rénovation énergétique. Un artisan professionnel certifié garantit toujours la qualité des travaux. Il permet aussi de bénéficier des aides venant de l’État. Il aide le propriétaire à calculer le dimensionnement pour l’appareil après la réalisation d’un diagnostic complet comme l’isolation de la maison, le climat, le budget, etc. Il apporte des conseils personnalisés pour aider à faire le choix de la meilleure climatisation 92. Que ce soit pour une pompe à chaleur aérothermique ou géothermique, l’installation ne peut jamais être improvisée. Il faut par exemple veiller sur le raccordement de la pompe à un circuit d’eau chaude qui a pour fonction d’alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant. Il faut que ce raccordement soit effectué par un professionnel. Aussi, ce professionnel est en mesure de recalculer la puissance des émetteurs de chauffages pour offrir le confort et un usage en toute sécurité. L’installation est une opération très délicate qui demande de bonnes connaissances des normes et des compétences techniques spécifiques. Les expériences de l’installeur professionnel dans le domaine sont également indispensables. De plus, en bénéficiant des services d’un installeur professionnel, une garantie pièces et main d’œuvre sont à la disposition des clients en cas de pièce défectueuse ou de panne.

Les raisons de faire un entretien à la pompe à chaleur

Bien entretenir la pompe à chaleur est indispensable. Il faut par contre faire un entretien correct. L’entretien permet à la climatisation 92 de bien fonctionner et permet aussi de rendre sa durée de vie plus longue. Parfois, la durée de vie de cette installation dure plus longue que ce que le constructeur indique. L’entretien permet aussi d’avoir des performances énergétiques irréprochables durant la durée de vie de l’appareil. Cependant, si l’entretien est pris à la légère, la machine fonctionne moins bien et dure moins longtemps. Il est possible que l’investissement qui doit durer 20 ans dure moins de 15 ou 10 ans. Une machine mal entretenue ou pas entretenue entraîne souvent une hausse de consommation d’énergie. De ce fait, elle entraîne une facture d’énergie plus lourde. Il faut savoir que la climatisation 92 fonctionne avec un fluide frigorigène très nocif pour la couche d’ozone. C’est un gaz à effet de serre très important. Si l’entretien de la machine n’est pas effectué correctement, les joints se détériorent, se fissurent et le fluide s’échappe très rapidement. Il est plus coûteux de remettre le fluide, car il faut faire appel à un spécialiste de type frigoriste qui est plus coûteux qu’un entretien régulier.

Le contrat pour l’entretien d’une climatisation ou une pompe à chaleur

Un entretien coûte généralement entre 130 et 200 euros par année. La visite du professionnel se fait par année, car l’entretien se fait annuellement. Pour les pompes réversibles par exemple, il faut deux visites annuelles. Pour être aux normes, la première visite se fait au bout de deux ans pour les PAC d’une puissance frigorifique supérieure à 10 kW et au bout de 3 ans pour les PAC d’une puissance supérieure à 12 kW. Le contrat d’inspection comprend en principe un contrôle du compresseur, un contrôle de la performance de l’installation, une vérification de l’étanchéité du circuit frigorifique et un service de dépannage en cas de panne. Le décret sur la vérification de la climatisation 92 impose la vérification des PAC et les climatiseurs d’une puissance de plus de 12 kW. Il donne les détails sur l’inspection de l’ensemble du système. L’inspection doit être permise par le propriétaire ou le syndic de propriété de l’immeuble. Elle doit être effectuée au minimum une fois tous les 5 ans. Pour les nouveaux équipements, l’inspection doit être faite dans l’année civile qui suit l’installation. Aussi, l’inspection concerne le rendement de la pompe à chaleur, le dimensionnement de cette dernière, les améliorations possibles ainsi que la nécessité d’un remplacement. Dans le cas de souci d’objectivité, la personne qui effectue l’inspection ne doit impérativement avoir aucun lien avec le propriétaire, l’entreprise d’installation de la PAC ou encore l’entreprise chargée de l’entretien. La compétence de la personne qui effectue l’inspection doit être certifiée par un organisme détenteur de la norme. Enfin, le rapport de l’inspection est délivré un mois après la visite au commanditaire.

Le processus de l’entretien

Pour l’entretien de l’appareil, le propriétaire peut faire quelques travaux d’entretien non compliqué, mais qui est très utile pour le maintien du bon fonctionnement de l’appareil. Pour les pompes aérothermiques, il est possible de faire l’entretien soi-même régulièrement pour pouvoir optimiser les performances. Le propriétaire peut nettoyer le bloc extérieur pour éviter tout ce qui peut gêner la bonne circulation d’air comme les feuilles ou les sacs en plastique. Le propriétaire peut aussi nettoyer l’appareil avec de l’eau et du savon ou les bouches d’insufflations pour enlever les poussières qui peuvent gêner l’appareil. Cette action permet aussi d’assurer un air pulsé de qualité dans le foyer. Les pompes à chaleur aérothermique sont, en effet, assez faciles à entretenir, mais il faut le faire régulièrement. Par contre, pour les pompes à chaleur géothermiques, le propriétaire ne peut rien faire lui-même sauf prendre les rendez-vous nécessaires pour l’entretien avec des professionnels.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*