Parmi les nouvelles technologies la plus présente dans notre vie

geolocalisation

Il est légal pour le patron d’installer un GPS dans le véhicule de société et, même sans votre consentement, d’effectuer un suivi exhaustif de votre activité, mais vous devez le communiquer et le désactiver à la fin de votre journée de travail.

Un système de contrôle efficace

L’origine du conflit de travail, l’installation d’un système de geolocalisation pour voiture de la société, impliquait un contrôle détaillé et exhaustif de l’activité des techniciens qui, généralement, effectuent des déplacements pour s’acquitter de leurs obligations professionnelles. La décision, qui impliquait également le traitement et l’utilisation des données stockées par l’appareil, avait été annoncée au comité et, par la suite, aux quarante employés concernés.

Selon les indications de l’entreprise, le système pourrait: localiser le véhicule en temps réel, surveiller l’heure de début et le stationnement, visualiser les tronçons avec une vitesse excessive et accéder à un détail de l’activité nombre et durée des arrêts inclus, permettant même de créer des alertes. Pour respecter les règles de protection des données, Statut des travailleurs et que les données seraient incorporées dans un fichier à cette fin dans une agence de protection des données.

Un investissement à long terme

La mise en œuvre d’un système de suivi de flotte comporte plusieurs phases: évaluer les différents fournisseurs de géolocalisation, choisir le plus approprié, installer les appareils dans les véhicules de la flotte, configurer la plateforme pour l’adapter aux besoins de l’entreprise, former les les différents travailleurs sur le marché du travail … Mais il y a une étape qui manque à beaucoup d’entreprises: mesurer le retour sur investissement ou le retour sur investissement , depuis un système de gestion de flotte, en plus d’accroître le contrôle et la sécurité des travailleurs, véhicules et marchandises,  représente un investissement important à moyen et long terme.

Internet des objets

Nous vivons dans un monde connecté. Notre maison est numérisée, nous avons une connexion Internet dans différents appareils, nous faisons des achats en ligne, nous avons une géolocalisation des voitures et les transports en commun dépendent de tout un réseau de connexions. C’est ce que nous appelons “l’internet des objets”, un concept qui associe l’interconnexion numérique des objets du quotidien avec Internet.

 Les nouvelles technologies

Grâce aux dernières technologies, certaines industries aussi traditionnelles que le transport routier connaissent actuellement une véritable révolution. Grâce à l’apparition de nouvelles applications et de nouveaux outils permettant des performances jusqu’à presque rien, elles semblaient presque de la science-fiction.

Même s’il est vrai que, en référence aux ” nouvelles technologies “, nous utilisons une expression qui est devenue presque un autre label au jour le jour, ce qui, pour de nombreux utilisateurs, ne veut vraiment rien dire.

La technologie de géolocalisation est une révolution pour des secteurs tels que la logistique, car elle permet jusqu’à présent un niveau de gestion et de contrôle du matériel et du personnel impensable, ce qui se traduit par une rentabilité et des économies accrues.

Les véhicules connectés

Les véhicules connectés  constituent un type de mobilité que nous avons tendance à imaginer à l’avenir, dans les films de science-fiction, comme lorsque, dans  Yo, robot  (2004), un agent de police demande plusieurs rapports en conduisant et que le système lui demande ” Quel genre de musique voulez-vous écouter pendant le téléchargement? ». Loin d’être un avenir, la voiture connectée fait partie de notre mobilité depuis des années.

Actuellement, nous voyageons tous  avec un Smartphone dans notre poche  et, de plus en plus souvent, cela devient notre navigateur GPS. C’est un premier pas vers la connectivité.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*