Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial, le nouveau statut professionnel est apparu dernièrement dans le code de travail et ne cesse d’attirer de travailleurs. Il permet aux professionnels d’échapper aux obligations administratives et des engagements juridiques, tout en gardant les droits sociaux. Ce concept semble très avantageux, mais que signifie le concept de portage salarial ? Qui sont concernés et comment cela se passe-t-il en réalité ?

Un portage salarial, de quoi s’agit-il ? 

Défini comme une relation contractuelle par loi L1251-64 du Code du travail, le portage salarial est un contrat signé entre la personne portée, l’entreprise porteur et la société cliente. Dans le concept, le travailleur conserve son indépendance et a le droit de refuser ou accepter un travail. De par cette fonctionnalité, il s’apparente à la fois au secteur de l’entrepreneuriat et au salariat.

En guise de salaire, le professionnel reçoit un montant proportionnel au chiffre d’affaires qu’il rapporte à l’entreprise porteur. Cette dernière prélève un frais de gestion estimée à environ 10 % du montant reçu. De plus, le salarié porté gère son business selon son rythme et selon sa disponibilité.

Qui peut bénéficier du contrat et quels sont les avantages ?

Statut professionnel reconnu depuis 2008, le portage salarial concerne tout travailleur souhaitant travailler à son propre compte. Si vous maîtrisez un domaine d’expertise comme la consultance, la formation ou le management, cette option professionnelle reste la meilleure option.

Il est dédié à toute personne disposant d’expériences et souhaitant mettre ses acquis au service des autres. Comme un jeune diplômé, un travailleur indépendant ou un entrepreneur, les retraités peuvent, eux aussi, être un salarié porté.

Pour le personnel porté, ce type de contrat l’épargne de la paperasserie et lui permet de se concentrer uniquement sur sa mission. Il peut également travailler selon son rythme sans aucune contrainte.

Comment fonctionne-t-il ?

 Être salarié porté requiert les qualités suivantes : être capable de proposer une solution adaptée au problème et décider d’un prix juste. En plus de la décision, la motivation et les qualifications sont également importantes.

Rappelons au premier abord que la prospection et la négociation sont effectuées par la société de portage. Cette dernière confie à un salarié porté la mission adaptée à ses compétences et définit le contrat de paiement.

Le salarié porté réalise la mission qui lui a été conférée en respectant un cahier de charge initial. À la fin de son travail, le travailleur peut recevoir son argent et proposer son service ailleurs ou être affecté à un nouveau travail, selon sa disponibilité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*