Comment devenir serrurier ?

Le serrurier est bien plus que la personne qui sauve la vie quand on est enfermé dehors en pleine nuit. Avant tout, c’est un artisan du métal. Sa profession est encadrée avec un salaire varié. Pour créer une entreprise en serrurerie, on doit connaitre quelques points.

En quoi consiste le métier d’un serrurier ?

 

Le serrurier-métallier ou le serrurier est un artisan professionnel de métaux. Sur un chantier, il va collaborer avec l’architecte et le décorateur. Souvent, un serrurier-métallier est spécialiste en matière de serrurerie afin de devenir un serrurier paris 2. Il va alors travailler comme un travailleur en tant que dépanneur et installeur. Exclusivement, il s’occupe des systèmes de sécurités mécaniques ainsi que leurs dérivés (blindage de porte, serrure, système domotique, ouverture de porte après une panne ou une perte de clef, volet roulant. Ce métier demande venant de l’ouvrier plus de minutie et de précision. Il faut avoir une bonne qualité relationnelle pour attirer plus de clients et engendrer plus de revenus. Il faut aussi tenir compte des nouveauté concernant les systèmes d’ouverture et de fermetures allant des plus simples aux plus sophistiqués. En effet, on doit suivre les tendances en matière de verrouillage de la maison pour avoir une bonne place dans la course.Il faut savoir se démarquer parmi les autres artisans.

 

Comme devenir serrurier ? Quelle formation suivre ?

 

Pour intervenir dans le domaine de la serrurerie, il y a différents types de formation qui va tous délivrer :

  • Un CAP serrurier-métallier
  • Un BP serrurerie, métallerie
  • Une Mention complémentaire ou MC soudage
  • Un Bac techno STI2D
  • Un Bac pro ouvrage du bâtiment
  • Un BTS de réalisation d’ouvrages chaudronnées
  • Un BTS construction métallique

Il n’y a pas à ce jour d’école quo permet d’avoir un CAP en dépannage serrurerie. Toutefois, la Formation pour la Maîtrise de la Serrurerie Dépannage délivre aussi une certification de classe IV qui est valable pour 3 ans.C’estun certificat reconnu par l’Etat de « serrurier dépanneur-installeur ». Alors, on peut s’enregistrer auprès du RNPC ou Répertoire national des Certifications professionnelles. Ainsi, on peut travailler librement en tant que serrurier paris 2.

 

Quel statut juridique doit-on choisir ?

 

Le métier de serrurier appartient au secteur de l’artisanat. Il y a plusieurs statuts juridiques qui s’offrent à la disposition si on veut installer comme étant un serrurier indépendant. On peut avoir :

  • Un statut autoentrepreneur, un statut de micro-entrepreneur : il a un régime très souple qui est parfait pour ceux qui débutent dans la matière. Les démarches de déclarations sont toutes aussi simples. Il est avantageux, tant du point de vue social que fiscale. Les chiffres d’affaires sont plafonnés et la responsabilité du dirigeant est illimitée. Il peut même ouvrir un autre compte en banque.
  • EIRL ou l’Entreprise Individuelle à Responsabilité limitée. Elle a l’avantage de protéger les biens personnels et limite la responsabilité du propriétaire. Ainsi, on peut s’inscrire dans une banque et créer un système les patrimoines personnels.
  • EURL ou l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité limitée est aussi une structure qui permet de s’inscrire au régime social. C’est le cas de plusieurs entrepris et de serrurier paris 2.
  • Une SASU ou Société par Action Simplifiée Unipersonnelle. C’est une structure fiable et flexible avec laquelle créer facilement une entreprise. En plus de cela, le Président de SAS se rattacheau régime général pour les assimilés salariés avec un statut d’assimilé salarié. Ainsi, on va bénéficier de la même protection qu’un salarié, sauf pour l’assurance chômage.

Bref, pour devenir serrurier paris 2, alors il faut avoir un diplôme ou de certification claire si on n’a pas 3 ans d’expérience. Pour avoir un suivi de STU ou Stage de Préparation à l’Installation. Enfin, on doit être immatriculée auprès du CFC ou du Centre de Formalité des soucis.

 

Les réglementations concernant le métier de serrurier

 

Le métier de serrurier est l’un des métiers qui se trouvent dans le même sac. En effet, on peut voir la chose plusieurs fois. Quelque soit le serrurerie serrurier ou métallique, alors on doit contacter au plus vite son numéro.

À part les assurances optimales, les nouveau-nés avec les différents accessoires pour la pose de certains règlements, c’est qu’on a fait ce qu’il fallait.

En général, l’intervention de l’artisan doit suivre le tarif proposé dans le SMIC. Avec son propre compte, un serrurier peut gagner jusqu’à 2800 euros nets par mois. Bien sûr, tout le travail dépend de sa motivation et de sa disponibilité. Les tarifs proposés sont de 75 à 500 euros pour un remplacement total d’une serrure. Le prix peut aussi aller de 5 à 60 euros si on remplace la clé. En outre, l’ouverture d’une porte simple coûte 60 à 200 euros et l’ouverture d’une porte blindée est entre 80 à 700 euros. Toutefois, ces tarifs approximatifs rencontrent plusieurs problèmes qu’on peut simplement connecter.

 

Les qualités d’un bon serrurier

 

Un bon serrurier paris 2 doit être moins bavard et plus à l’écoute. Quand quelqu’un fait appel, on doit tout de suite donner de l’intérêt à ses problèmes. C’est la principale qualité qu’un artisan doit faire. En outre, l’honnêteté est aussi une marque de professionnalisme pour le serrurier. Par exemple, si on demande le coût total de l’intervention par téléphone, il doit être capable de donner un devis approximatif. Par ailleurs, il faut faire un diagnostic total avant les interventions. C’est l’étape la plus importante et cette fois-ci, il lui faut plusieurs temps. Ainsi, il pourra déceler le problème pour les apporter la solution efficace et appropriée. Le professionnel doit aussi avoir les outils nécessaires pour mener à bien son intervention. Il faut toujours porter un masque quand on est artiste, car les hommes n’aiment pas cela. On peut occuper plusieurs amis à la maison, il faut se rattacher.

Enfin vient la disponibilité à tout moment. Jour comme nuit, durant les jours fériés pour satisfaire les besoins et exigences du client. Si l’intervention n’est pas assez vite, on doit prendre le temps.Si le cas est urgent, alors, on doit impérativement faire appel à une serrurerie paris 2.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*